En route vers les tropiques !

Quand c’est trop c’est tropico !

Après dix bonnes journées de repos, nous sommes plus que requinqués pour entamer un nouveau chapitre de notre voyage.

Depuis Leshan, où se trouve, du haut de ses 71 m, le plus grand Bouddha du monde antérieur au XXème siècle, nous nous sommes aventurés hors des sentiers battus en passant pas la forêt de bambous de Meigu, (berceau des pandas, que nous n’avons malheureusement pas eu le bonheur de voir), par des villages d’ethnies Yi où nous avons étonné plus d’une personne, par des gorges magnifiques le long desquelles dégoulinent la végétation formant des murs végétaux gigantesques.

Quel dépaysement ! Nous traversons des paysages encore jamais vus durant ce voyage.

Nous optons pour des petites routes plutôt que les grands axes et ne regrettons pour rien au monde ! Ces routes nous permettent de nous transposer au moyen-âge … Nous traversons des villages sans électricité où les vieillards tout comme les jeunes enfants travaillent au champs. Le dos chargé de fagots devant peser plusieurs dizaines de kilos, les paysans s’activent de 6h00 du matin à la tombée de la nuit pour récolter les navets, égrainer le maïs, tailler du bois ou exécuter je ne sais quelle autre tâche.

Lorsque nous traversons un village, c’est un véritable parcours du combattant et nous devons esquiver petits cochons noirs et roses, poulets, poussins, canards, oies, chèvres,  moutons, vaches et buffles. Les habitants, vêtus de leurs tenues traditionnelles nous observent tous les yeux écarquillés en se demandant d’où proviennent ces deux hurluberlus et surtout, ce qu’ils viennent faire dans ce coin !

Dès que nous quittons ces beaux villages aux maisons de murs blancs, aux toits relevés en courbes gracieuses et décorées de peintures chinoises, nous nous retrouvons sur de superbes routes et pistes dont l’altitude oscille entre 500 m et 3300 m. La végétation abondante, les multiples papillons et libellules, le chant des oiseaux et le calme nous offrent un dépaysement total et un agréable sentiment de liberté.

Le soir, lors de nos bivouacs, nous préparons un feu de camp qui apporte encore plus de magie à nos soirées et éloigne les moustiques !

Après 10 jours de sublime traversée, nous sommes arrivés à Kunming, capitale du Yunnan.

Nous sommes partis 2 jours à Dali pour l’extension de notre visa car, eh oui ! cela fait déjà 2 mois que nous sommes en Chine !

Nous reprenons la route à la fin de la semaine pour se diriger vers le Laos, terre des éléphants !

Bises à tous

Une réflexion sur “ En route vers les tropiques ! ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>